Un support numérique est devenu indispensable lors d’une présentation orale.. Ce diaporama, quelque soit sa forme (prezi, canva, Google slide, powerpoint etc) doit obéir à quelques règles simples.

Sur la forme

En terme de forme, pour la mise en page, l’arrière-plan ne doit pas avoir une couleur dégradée ET les couleurs du texte doivent être contrastées avec la couleur d’arrière-plan

  • Police claire sur arrière-plan sombre

  • Police sombre sur arrière-plan clair

  • Jamais d’arrière-plan rouge

  • Jamais de rouge sur noire – de gris sur orange – de bleu sur vert – etc.

Pensez également au confort de votre auditoire, respectez une taille de polices minimale ( 14) , et idéalement supérieure ou égale à 18. Selon la lisibilité de votre police, une taille 17 est envisageable. De même soyez sobre, JAMAIS plus de DEUX polices différentes. Jouez avec les épaisseurs de police (Maigre/fin/normal etc)

Pour vos illustrations, quelques règles de bases:

  • Les images sont de taille supérieure à ¼ de la diapositive – elles doivent être les plus grandes possible
  • Les images ont une luminosité et un contraste élevés pour favoriser la vidéo-projection
  • Les proportions des images sont conservées (on n’étire pas une photo, on la redimensionne)
  • Les images doivent avoir une résolution suffisante (pas de pixellisation). Un format 16/9, c’est globalement 1200 pixels.

Vous pouvez effectuez des animations, à conditions qu’elles soient pertinentes. C’est votre raisonnement qui doit être dynamique, pas le diaporama.

Sur le fond

En terme de fond, un diaporama est structuré par un plan. Proscrivez les tranches de texte, n’y mettez que des mots clés, évitez les textes longs. Votre interlocuteur le lira avant vous et vous aurez l’impression qu’il ne vous écoute plus.

Chaque diapo/slide correspond à une idée clé.

Un diaporama accompagne votre présentation, il ne s’agit pas d’un document texte à lire. Vous pouvez le commenter, mais ce n’est qu’un appui. Pas une finalité. La qualité de votre présentation en terme de fond repose sur le travail que vous allez présenter, sa structure, son analyse et sa logique. Un diaporama sublime sur la forme ne sauvera pas votre fond. Mais à l’inverse, malgré un fond pertinent, un diaporama mal conçu vous desservira.

Les diapositives incontournables

  • La première diapositive présente le titre du sujet (titre pertinent qui permet de comprendre exactement en quoi consiste la problématique).
  • Le diaporama présente une introduction qui permet de rappeler le contexte (et donc la problématique) et le/les problèmes et d’amener le plan
  • Le diaporama présente votre plan
  • Régulièrement tout au long du diaporama, une diapositive permet de revenir sur la problématique et le/les problèmes.
  • En fin de diaporama une bibliographie présente soigneusement les sources d’information qui ont permis la conception du diaporama
  • La dernière diapositive présente les remerciements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s